AU NIVEAU LOCAL

LES CONVENTIONS

L’AMEDAV entretient des relations étroites avec d’autres associations ou organismes locaux dans le cadre de conventions :

46376789_ml
Handisport
H2 Eaux (activité nautique)
Judo Club de Floréal
CAMSP du CHU de la Martinique "Châtaigne et fruit à pain"
Association d'action éducative en langue des signes française
Ville du François (utilisation de la piscine municipale)
Association Martiniquaise des Parents d'Enfants Aveugles (AMPEA)
Ferme Duculcon (agriculture bio certifiée)
West Indies Prokayak (kayak)
Club nautique Wind Force du Robert
Centre équestre du François Equi libre
AMEIS (Association martiniquaise pour l'education et l'insertion des sourds), etc.
LIL-K-2

Les Organismes Institutionnels

ARS (Agence Régionale de Santé)
CGSS Martinique (Caisse Générale de Sécurité Sociale)
CTM (Collectivité Territoriale de Martinique)
CRSA (Conférence Régionale de Santé et de l'Autonomie)
Académie de Martinique
MDPH etc.
LIL-K-1

Les autres partenaires

URASS (Union Régionale des Associations Sanitaires et Sociales)
Les missions locales
Les CMP (Lamentin et Saint-Pierre)
Les PAIO
La fédération des sourds de la Martinique
Défi sourds
Réseau périnatal de la petite enfance
Cap Emploi
Agir sans voir, etc.

DANS LA CARAIBE

L’AMEDAV s’implique fortement dans la création d’un réseau de la déficience sensorielle dans la Caraïbe :

EN GUADELOUPE
KALITÉ POU VIV'
L’association qui gère la structure « Lanbéli »
 
EN GUYANE
L'APADAG
Association des Parents et Amis des Déficients Auditifs de Guy
 
A HAITI
SHAA
Société Haïtienne d'Aide aux Aveugles

AU NIVEAU NATIONAL

 L’AMEDAV est membre du Réseau francophone en déficience sensorielle et du langage. Il regroupe 27 établissements (Québec, France, Belgique, Haïti, Martinique, Guadeloupe et Bénin).

Il a été mis en place en novembre 2007. Sa mission est de « soutenir le développement des meilleures pratiques au niveau des services spécialisés de réadaptation et de la gestion auprès des membres du Réseau francophone en déficience sensorielle ou du langage ».